Prolongation de l’expo Basquiat, ce génie enragé, jusqu’au 21 janvier

basquiat paris
Basquiat paris

Rapide et brillant comme une comète,
Jean-Michel Basquiat a produit plus de 2 000 œuvres en seulement 10 ans.
120 sont présentées en ce moment à la fondation Vuitton jusqu’au 21 janvier.

Jean-Michel Basquiat : Le 1er artiste noir

Basquiat a eu une vie courte mais dont l’intensité se reflète dans ses créations. Il commence sa carrière dans les rues de New York à l’âge de 16 ans. Il graffe des personnages, ajoute des phrases, se sert de collages. Autodidacte, il n’en est pas moins érudit. Il se rend souvent au MoMA et il s’imprègne des peintures de René Ricard, Dubuffet ou encore Picasso.

Son intention est de devenir le premier artiste noir. Basquiat s’empare de la haine et du racisme, qu’il vit au quotidien, pour l’exposer sur ses toiles et donner à ses contemporains la mesure de toute cette violence. S’il a choisi de faire le portrait de boxeurs célèbres, comme Cassius Clay, c’est encore pour montrer la place de la brutalité en cette fin de vingtième siècle.

Fasciné par Andy Warhol, il fera tout pour le rencontrer. Ils collaboreront mais Warhol dira qu’il ne pourra avoir confiance dans ce jeune homme talentueux mais qui laissait trop de place dans sa vie pour la drogue. Il mourra d’une overdose à 28 ans.

Jean-Michel Basquiat, de l’art des rues aux salles de vente

L’artiste avait voulu se placer parmi les plus grands créateurs de sa génération, un objectif qu’il est parvenu à atteindre. En mai 2017, un collectionneur a acheté une de ses toiles à plus de 100 millions d’euros. Étrangement, peu de musées l’exposent à New York. Michael Holman, avec qui il avait fondé le groupe Gray, a rappelé que des dons, proposés par des collections privées, avaient été refusés par le MoMA, qui ne possède que dix œuvres de lui, et par le Whitney, qui en a six. La hausse de la cote de ses dessins et toiles amènera certainement certains musées à accueillir une plus grande part des créations de Basquiat.

Elodie (Netbuzz) / Marek (©photos)

No Comments

Post A Comment