Le Parlement des Singes, de Banksy, a atteint une enchère record

Le Parlement des Singes, de Banksy

Le Parlement des Singes, de Banksy, a atteint une enchère record

Un parlement britannique où des singes siègent en lieu et place des députés, hier ce tableau de Banksy a vu grimper ses enchères jusqu’à 11,1 millions d’euros, un record pour une toile du street artiste.

Sotheby's
Sotheby's

Une mise en vente calée au moment du Brexit

Le moment était bien choisi pour cette vente, ce fut Sotheby’s Londres qui a été en charge de la vente du tableau de Banksy. Cette vente, qui a eu lieu hier, a été parfaitement calée avec une date historique, la sortie de l’Angleterre de l’Europe, alors donc que le parlement britannique discute du Brexit. Moins d’un quart d’heure a suffi pour une envolée des enchères vers un sommet jamais atteint pour une œuvre de l’artiste de rue. Une dizaine d’enchérisseurs se sont disputés la toile. Elle a été adjugée à 9,9 millions de livres, soit 11,1 millions d’euros. Le nouveau propriétaire de l’œuvre, qui a été peinte en 2009, a souhaité rester anonyme.

Le prix de l’art

Banksy l’avait vendue en 2011 à un collectionneur, il n’en retire donc aucun bénéfice. Face à ce prix ahurissant, il a publié sur son compte Instagram une citation de Robert Hughes, qui est très claire quant à l’avis de l’artiste à propos de cette vente. En résumé, une œuvre d’art à un prix qui est une partie d’elle-même impossible à dissocier mais ce coût empêche l’accès à la culture et à l’art pour de nombreuses personnes qui ne peuvent plus contempler cette œuvre ni se l’offrir. C’est un paradoxe amusant à constater qu’un créateur spécialiste de l’art urbain, un art par définition accessible à tous les publics et gratuit, voit une de ses créations prendre une valeur monétaire aussi excessive.

Le Parlement des Singes, de Banksy
Le Parlement des Singes, de Banksy
No Comments

Post A Comment