Découverte Netbuzz : La lumière mise en scène par Édouard Sautai à Versailles

Découverte Netbuzz : La lumière mise en scène par Édouard Sautai à Versailles

CMJN / H2O - EDOUARD SAUTAI

Édouard Sautai est à La Maréchalerie, venez découvrir
son œuvre où la lumière reconstruit une autre harmonie.

Édouard Sautai - Silo de Ferrière-Haut-Clocher. 2009
Édouard Sautai - Silo de Ferrière-Haut-Clocher. 2009
Edouard Sautai / Miroir 2013 / Exposition L’Art dans les chapelles 2013 et 2014

Jouer sur les points de vue

Édouard Sautai s‘installa dès 1993 dans plusieurs résidences d’artistes à Montréal puis à Séoul et Bangkok. Au milieu des années 1990, il a un atelier à l’hôpital Éphémère, en plein dans la période où ce lieu underground accueillait des artistes en devenir. Il manipule la photographie comme la vidéo, sculpte et réalise des performances visuelles avec des installations concrètes. Il a réuni ses créations, de 2003 à 2009 dans une monographie, Escale. Il part à la découverte de la matière en l’illuminant, se sert des effets de miroir pour donner à réfléchir sur le sens de ce que nous voyons tous les jours. Ou encore, il donne à contempler des œuvres de sucre, fondant progressivement, pour rappeler que tout est amené à disparaître. De ses œuvres, parfois éphémères, seul reste ce sentiment de s’être laissé transporté dans une autre réalité, d’avoir changé de point de vue.

Des installations dans des lieux très symboliques

Il explore notre environnement avec des installations où les matériaux bruts servent de vecteur de communication. Le silo de Lombez, un véritable silo à grains, a servi pour une projection où les grains de blé qui cascadaient formaient un écran. Des images d’autres réserves à céréales, situées dans l’Eure, étaient projetées sur ce support. Ces lieux, à la grande portée symbolique, lui servent d’écrin pour des œuvres éphémères qui transforment l’espace. Son installation, intitulée « Miroir », dans une chapelle, en 2013, constituée d’un grand bassin où une eau noire reflétait un dispositif d’éclairage particulier, obligeait le visiteur à ne plus contempler de la même façon l’intérieur de ce bâtiment sacré. Le sens de la circulation autour de l’œuvre définissait un trajet inhabituel dans cet édifice. La réflexion de sa charpente dans le liquide coloré apportait une nouvelle dimension à son architecture.

Une exposition personnelle à La Maréchalerie

Actuellement, il est à Versailles, à La Maréchalerie, au cœur de l’École nationale supérieure d’architecture jusqu’au 17 mars 2019. Cette exposition personnelle est présentée dans le centre d’art contemporain, où l’artiste avait été invité à exposer ses œuvres. Il a choisi de continuer son projet RVB H2O. Son prolongement, intitulé CMJN H2O, joue sur les effets lumineux et leurs reflets. Ils changent notre rapport à l’image en trois dimensions. Édouard Sautai nous emmène dans un univers où seules deux dimensions subsistent, comme dans la peinture ou la photo, en nous proposant de mettre une certaine distance avec notre environnement pour poser dessus un autre regard.

Elodie (Netbuzz), Marek (Netbuzz)

No Comments

Post A Comment