La Fondation Maeght : L’art contemporain sous le soleil de la Côte d’Azur

La fondation Maeght

La Fondation Maeght : L’art contemporain sous le soleil de la Côte d’Azur

La Fondation Maeght, c’est une rencontre entre la nature provençale
et les plus grands artistes du vingtième siècle.

La lumière méditerranéenne comme cadre

Josep Lluís Sert et Joan Miró devant une maquette de la Fondation Maeght.
Josep Lluís Sert et Joan Miró devant une maquette de la Fondation Maeght.

La fondation Maeght naît dans les années 1960 du souhait de Marguerite et Aimé Maeght de partager leur collection privée. L’architecte Josep Luís Sert, qui avait travaillé sur les plans de l’atelier de Miró, concrétise ce projet. Les bâtiments sont conçus dans la perspective de mettre en valeur les œuvres des peintres et sculpteurs contemporains. Le site de Saint-Paul-de Vence, près de Nice, correspond à leur envie de disposer d’un environnement naturel et d’un grand espace pour accompagner la modernité des créations exposées.

La simplicité des paysages de Provence et l’architecture sont en totale harmonie avec les œuvres des plus grands maîtres de l’art du siècle précédent. La construction a été mal accueillie, au début. Ses détracteurs dénonçaient son manque de respect du style traditionnel de la région. Ces critiques n’étaient pourtant pas justifiées, l’inspiration qui avait guidé Sert dans ses plans venait de l’agencement ordinaire d’un village provençal. Comme une agora, la cour Giacometti est entourée de bâtisses claires. Quant à la fontaine de Pol Bury et le bassin de Braque, ils apportent une note de fraîcheur sous le soleil de la Côte d’Azur.

Une collection riche de nombreux maîtres du XXe siècle

Calder, Chagall, Léger sont en compagnie de ces figures emblématiques de l’art contemporain. Malraux soutient cette idée novatrice dès ses débuts et c’est lui qui l’inaugure en 1964. Ce qui deviendra l’une des plus grandes collections d’art du vingtième siècle vient de voir le jour. Elle est alors la première fondation privée, reconnue d’utilité publique, en Europe. Suivis par ceux d’autres collectionneurs, les dons de Marguerite et Aimé Maeght ne furent que le commencement d’une exposition permanente ouverte aux regards de tous les visiteurs, et non plus seulement des propriétaires de ces œuvres d’art.

Depuis le 1er décembre 2018 et jusqu’au 16 juin 2019, la fondation Maeght expose les dons qu’elle a reçus depuis sa création avec L’Esprit d’une collection, les donations.

Elodie (Netbuzz), Marek (©photos)

No Comments

Post A Comment