FIAC 2019, pourquoi les galeries viennent toujours aussi nombreuses

FIAC 2019, pourquoi les galeries viennent toujours aussi nombreuses

Une édition 2019 riche en découvertes,
pour un public venu en grand nombre..

FIAC 2019 - Grand Palais Paris
FIAC 2019 - Grand Palais Paris

Chiffres et histoire de la Fiac

La toute première FIAC, l’acronyme de Foire internationale d’art contemporain, s’est déroulée en 1974, elle s’appelait alors le salon international d’art contemporain. 80 galeries étaient présentes à ce premier salon, elles ont été 197 pour l’édition 2019, venues de 29 pays. En 2019, le droit d’entrée est de 38 euros, dont se sont acquittés presque 75 000 visiteurs.

Salon international d’art contemporain 1974
Salon international d’art contemporain 1974

Investissements et coups de cœur

Les galeristes savent qu’ils ne pourront présenter qu’une petite sélection d’œuvres, particulièrement adaptées au public français. Si certaines galeries paient plus de 50 000 euros pour un stand d’environ 80 m2, elles savent que cet investissement est souvent à voir dans la durée. Les amateurs d’art n’achètent pas toujours immédiatement des créations originales, ils continuent de se renseigner pendant quelques temps, parfois des années, sur la valeur de l’artiste et le marché de l’art actuel avant d’investir. Ce ne sont d’ailleurs pas que des achats vus comme des investissements, les visiteurs venus des quatre coins de l’Europe ont parfois aussi un coup de cœur pour un artiste particulier.”

Quelques artistes vus à la FIAC 2019

Baselitz, Keith Haring, Antoni Tapiès, Martial Raysse, Man Ray, Picasso, Fernand Léger, Laexa Da Corte, Amoako Boafo Monica, Özgür Kar, Takashi Murakami, Paul Heintz, Daniel Buren, Marguerite Humeau, Daiga Grantina, Philippe Decrauzat, Matthias Bitzer, Jaume Plensa, Berta Fisher, Ida Tursic & Wilfried Mille, Mimmo Rotella, Gilles Barbier, Alain Bublex…

Elodie & Marek (Netbuzz)

No Comments

Post A Comment