Carole A. Feuerman, c’est le coup de cœur News Art de Netbuzz

Carole A. Feuerman
Carole.A.Feuerman

Avec Hanson et De Andrea, elle a été à l’origine du courant hyperréaliste des années 1970 et elle a proposé une nouvelle approche de la sculpture, dont le mot d’ordre est de se conformer le plus possible à la réalité. Ses œuvres ont été exposées de Saint-Tropez à Saint-Pétersbourg, de Venise à New York et Stockholm. Ses nombreuses créations sont détaillées sur son site.

Carole A. Feuerman
Carole A. Feuerman

Carole A. Feuerman : Sculptrice et mécène

Depuis 2011, Carole A. Feuerman a créé une fondation dont le but est de promouvoir les arts en aidant de jeunes créateurs. Il s’agit de leur donner toutes les clés pour qu’ils puissent être exposés, vendre leurs œuvres et gagner en notoriété. Une résidence d’artiste peut aussi les accueillir pendant 4 semaines. Cette transmission de son savoir-faire à de jeunes artistes est une autre facette de cette sculptrice surdouée.

Carole A. Feuerman : Un hyperréalisme poétique

Particulièrement inspirée par l’univers de la natation, elle aime mettre en scène des personnages de baigneuses et de baigneurs. La résine est une matière que la sculptrice manie avec une habileté déconcertante. Ses œuvres en résine, peintes, ont un réalisme qui marque par ses détails soignés et même émouvants. Le buste Grande Catalina en est la parfaite illustration. Quelques gouttes d’eau restent encore sur la peau d’une nageuse souriante dont les mèches de cheveux s’échappent de son bonnet de bain.

Quant à ses bronzes monumentaux, ils semblent être en mouvement. Ils évoquent l’élégance des nageuses dans l’eau et leurs évolutions gracieuses. Même les sentiments qui animent leurs visages sont reproduits avec finesse. Peints à la main, pour certains, c’est une vraie performance quand ces œuvres sont exposées car l’illusion de vie est confondante. Carole Feuerman continue de nous éblouir avec ses créations en équilibre entre la réalité et l’imaginaire.

Elodie (Netbuzz)

No Comments

Post A Comment